Comment acheter une nouvelle voiture grâce aux ventes de flotte

Acheter une voiture neuve grâce aux conditions flottes

Les conditions flottes se généralisent à tous les constructeurs, et vous pouvez en profiter.

Si vous achetez une voiture neuve, vous songerez peut-être à établir un contrat pour bénéficier de conditions flottes. Les rabais flottes s’adressent aux cadres supérieurs, aux loueurs et aux personnes qui achètent des voitures pour des entreprises, mais de nombreux constructeurs partagent cet avantage aux employés de l’entreprise. L’achat d’une voiture par l’entremise d’un conseiller de vente flotte réduit au minimum les tracas liés à l’achat d’une voiture puisque les prix sont généralement non négociables et commencent au prix le plus bas possible. Puisque vous achetez plusieurs unités, vous pourriez obtenir une meilleure affaire sur la voiture que vous voulez.

Déterminer vos besoins en matière d’automobile

Identifiez vos besoins. La première étape de tout processus d’achat d’une voiture consiste à déterminer ce que vous voulez dans cette voiture. Tenez compte de la couleur, du fabricant et des options de votre voiture. Certaines d’entre elles peuvent ne pas vous concerner, mais d’autres peuvent être importantes. Pensez à ce qui compte pour vous dans une voiture et à ce que vous allez faire avec avant de décider laquelle acheter. Certaines caractéristiques peuvent dépendre de vos intentions pour la voiture. Si vous avez l’intention de transporter du bois dans votre nouveau véhicule, par exemple, vous devriez choisir une camionnette robuste et non une petite voiture compacte. Si vous avez plusieurs enfants et que vous prévoyez de les emmener à l’entraînement de foot, à l’école et aux activités parascolaires, vous voudrez peut-être un monospace. Décidez quelles parties de votre cahier des charges sont facultatives ou négociables. Si vous préférez le bleu métallisé, mais que vous pensez au noir brillant, ou que vous voulez (mais n’avez pas besoin) d’un toit ouvrant, notez-le, mais ne le divulguez pas tout de suite. Vous pourrez négocier ces points facultatifs plus tard, si cela s’avère utile.

Décidez de votre budget

Combien êtes-vous prêt à dépenser pour votre nouvelle voiture ? Si vous prévoyez de vendre votre voiture actuelle, vous devriez diriger cet argent comme éventuel apport dans les calculs lorsque vous établissez votre budget. Soyez réaliste lorsque vous établissez ce budget. N’achetez pas une voiture qui n’est pas financièrement raisonnable pour vous.
Vous pourriez aussi penser à obtenir un leasing pour votre voiture. Renseignez-vous sur le coût totale du leasing, l’apport minimum, le montant de la valeur résiduelle et le coût du kilomètre supplémentaire.

Trouvez une voiture qui répond à vos attentes.

Envisagez des voitures qui répondent à des normes élevées en matière de sécurité, de consommation et de qualité globale, en plus des voitures qui répondent à la liste des spécifications que vous avez déjà listées. Vérifiez les avis d’utilisateurs et les avis professionnels rédigés par des experts de l’automobile. N’hésitez pas à venir essayer le véhicule en agence. La tendance actuelle est de prendre un maximum de renseignements et ne se déplacer au garage uniquement pour signer le contrat, mais c’est une erreur qui peut potentiellement vous priver d’un véhicule qui vous correspondrait beaucoup mieux.

Comprendre le processus d’établissement des prix de vente des parcs automobiles.

En général, le prix affiché d’une voiture sur le parc d’un garage automobile diffère souvent du montant de la facture finale. Le conseiller de vente vous informera que le prix de vente négocié d’un véhicule neuf en Suisse est variable d’un acheteur à l’autre, et que cela dépend avant tout de votre situation professionnelle et de la société qui vous emploie. Les marques favorisent les contrats cadres entre leur distributeur local et une entreprise. Par exemple, une personne retraitée s’intéressant à une berline allemande ne pourra vraisemblablement pas prétendre à une baisse du prix affiché. Par contre, le cadre d’une multinationale constituée de plusieurs centaines d’employés pourra certainement obtenir un rabais flotte, constituant un avantage supplémentaire avoisinant les 2% à 10% selon le contrat cadre négocié par sa société. Ce rabais est à appliqué sur le catalogue avec options et est cumulable aux actions en cours. Si vous êtes gérant d’une entreprise inscrite au registre du commerce et que vous vous n’avez pas de convention flotte, envoyez votre cahier des charges par courriel aux services de la flotte ou aux gestionnaires de plusieurs concessionnaires avec une demande de soumissions. Notez sur l’appel d’offres que vous souhaitez obtenir le meilleur prix et que vous demandez à d’autres concessionnaires. Cela devrait aider à raccourcir le processus.

Rencontrer ensuite le conseiller de vente flotte. Une fois que les différents gestionnaires de flotte vous auront répondu avec une offre, prenez rendez-vous pour rencontrer ceux qui ont ce que vous cherchez. Si vous recevez une offre qui ne correspond pas exactement à vos spécifications, encerclez ou soulignez tout écart afin de pouvoir vous renseigner ultérieurement. Si vous ne voyez pas d’offres qui vous plaisent, songez à agrandir votre rayon de concession ou à acheter une autre voiture du même segment.

Les rabais flottes s’adressent généralement à des entreprises, des organisations ou des associations. La plupart des contrats flottes sont négociés pour des grands volumes et sur plusieurs années pour l’entreprise et ses employés, de sorte que les responsables flottes ne sont pas toujours prêts à négocier sur une seule unité. De plus, les vendeurs flottes ne se trouvent généralement pas en vitrine, mais plutôt dans des bureaux annexes.

Apprenez à regarder votre véhicule de reprise avec un regard critique.

Votre véhicule de reprise est votre apport, il se révélera un levier important pour négocier une bonne offre et faire baisser votre facture de manière significative. Prenez ainsi les devant et observez-le avec l’oeil du professionnel :

Inspectez-la soigneusement en faisant plusieurs fois le tour. Vérifiez s’il y a des éclats sur le pare-brise, de la buée dans les phares, des rayures ou des bosses sur la carrosserie, des pneus ou des freins usés, des jantes abîmées, un par-choc éraflé. Ouvrez le capot moteur et cherchez d’éventuelles traces de fuites de liquides.

Pendant vos trajets habituels, écoutez les bruits bizarres provenant du moteur, des roues, etc…
Aussi évident que cela puisse paraître, il faut absolument passer quelques minutes à nettoyer votre véhicule avant de le présenter à un acheteur, même si celui-ci est un professionnel. Nous avons rarement deux fois l’opportunité de faire une première bonne impression, ceci est aussi valable pour votre véhicule de reprise.

Choisir la meilleure offre, au bon moment.

Après avoir reçu toutes les offres des concessionnaires que vous avez contactés, répondez à tous les concessionnaires, sauf à celui qui vous a offert le prix le plus bas et demandez-leur s’ils peuvent battre l’offre la plus basse.
Ensuite, prenez vos deux offres les plus basses et appelez le concessionnaire avec la plus élevée des deux. Faites une offre ferme d’acheter la voiture à un prix légèrement inférieur à l’offre la plus basse ; s’ils disent oui, demandez-leur de vous envoyer immédiatement cette offre et de prendre un rendez-vous pour remplir les papiers et acheter la voiture. S’ils disent non, téléphonez au concessionnaire ayant l’offre la plus basse et prenez rendez-vous pour remplir les papiers et acheter la voiture.
Commencer ce processus une semaine avant la fin du mois vous permettra d’obtenir de meilleures offres parce que c’est à ce moment que la plupart des concessionnaires sont impatients de liquider leurs stocks.
Achetez à des conditions favorables. Par exemple, vous pourriez choisir d’acheter une voiture d’été (une décapotable, par exemple) en hiver. Il arrive qu’un concessionnaire fasse baisser son prix de vente de quelques centaines de francs pour faire sortir un véhicule âgé dans son stock. Les frais financiers d’un garage sont importants et il est nécessaire de faire tourner le stock afin que la somme attribuée pour l’achat d’un véhicule ne soit pas trop longtemps immobilisée.

Ne vous contentez pas de moins que ce que vous voulez.

Trouvez un concessionnaire qui offre exactement ce que vous cherchez. Votre région, en ce qui concerne les concessionnaires automobiles, devrait être assez grande. Si vous pouvez économiser CHF 500.- ou CHF 1 000.- ou plus en allant chez un autre concessionnaire, ou obtenir quelque chose de beaucoup plus proche de ce que vous voulez, cela peut valoir la peine d’aller une seule fois chez un concessionnaire à quelques kilomètres plus loin.
Attendez que les différents concessionnaires répondent par un devis et comparez les offres. Essayez aussi de prendre en compte l’aspect relationnel et humain dans votre approche, car votre réparateur local pourrait être celui qui viendra vous dépanner rapidement en cas de besoin.

Concluez l’affaire.

Une particularité de la vente automobile en concession est qu’un conseiller peut s’occuper de tout – vendre la voiture, établir la demande de leasing, l’assurance, la prolongation de garantie et la vente d’accessoires. Grâce à un taux de leasing très bas pratiqué en agence et un engagement de reprise du concessionnaire très compétitif, vous éviterez ainsi divers rendez-vous et négociations auprès de différents intervenants tels que les banques et assureurs.

Comment acheter une nouvelle voiture grâce aux ventes de flotte
4.9 (98%) 32 votes